mercredi 4 mars 2015

Mars attaque !

bientôt les ruisseaux les bruissements les cigales les couleurs criblant le gris de leurs bouches ouvertes bientôt dehors dehors dehors la brise dans les chevelures la peau qui embaume le bronze et la fade pâleur qui reprend le chemin de la vie bientôt toutes voiles déployées toutes fenêtres ouvertes pieds nus dans l'aube pieds nus dans la nuit couchés sur les tables des terrasses abandonnées sous les étoiles à s'en offrir à s'en donner à s'en souvenir et des filantes et des météoriques et des noires et des bleues de poussière et de lumière et des ciels chatoyants aux milles pertuis et des nuages complices et paresseux et puis comme dans la chanson tout ce que l'on touche et tout ce que l'on voit est tout ce que sera notre vie