vendredi 26 octobre 2007

Utopies hallucinantes





Il y a une bande de merveilleux dingues, à Nantes.
Z'ont construit un éléphant de bois haut de trois étages à bord duquel il est possible de se balader en ville. Ils fabriquent un arbre immense dont il sera possible d'arpenter les branches à pied. Des hérons voleront au-dessus qui emporteront les visiteurs au ciel. Tu crois que je me fous de ta gueule, petit ? Tu crois que je bois trop de rouge ? Regarde, mon petit, je t'emmène faire un tour chez ces rêveurs. Regarde ! Viens !






e




L'éléphant ?! Il est où, l'éléphant ?
Il est parti prendre une marche, mon petit. Écoute. La terre tremble. Tu vois pas, là-bas ? Tu vois pas ? Il arrive !















L'adresse des cinglés (Doodle, ton CV !) :
Les Machines de l'île

5 commentaires:

mcdoodle a dit...

Des bebittes ! Mon spot !
J'suis certaine d'avoir vu ça dans ma revue d'art et d'expos franç.
« Heureux les fêlés car ils laisseront passer la lumière. »

xx

Gomeux a dit...

Il est blanc l'éléphant?
Uhuh.

piedssurterre a dit...

Waow ! t'as fait des super photos. je n'avais que mon portable le jour où je suis passée. J'ai fait quelques photos , mais elles n'étaient pas terribles. (je suis une piètre photographe). C'est super que tu aies mis ce lien chez moi, merci. Ce mini voyage chez les doux-dingues, ça m'avait rendue toute gaie, Bises.

É. a dit...

:0)

Yvan a dit...

Magnifique!