dimanche 14 septembre 2008

La Gaxuxa prend l'air



Quelques kilomètres pour se délier les jambes et revoir la Méditerranée avant de lui tourner le dos, sans doute en début de semaine. Enfin, croyez-le ou non, je ne sais toujours pas où je vais. Je pourrais vous faire voter, non ? C'est peut-être pas totalement idiot, comme idée. Uhm…





34 commentaires:

Black Velvet a dit...

...sérieux, la photo du supermarché du fénéraire m'a fait tordre de rire...

gaétan a dit...

...moi plus intrigué par le drapeau!
À l'est. Toujours à l'est.

Eugénie Moreau a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit...

Va où ton coeur te porte. Suzanna Tamaro
Cil.

Vinosse a dit...

Va où ta selle te porte, non?

Ou dans le sens du vent comme les pieds de vigne...

Occitaniste a dit...

Viens avec moi dans les Balkans, la Bosnie est magnifique, et j'ai enfin trouvé un nom pour ma monture, piano polaco, tout un programme !

É. a dit...

Ok. Quel jour, quelle ville ?
Je te préviens, je vais lentement.

Mistral a dit...

Montréal, c'est une belle ville. Rachel coin Fullum, genre. Exotique.

Occitaniste a dit...

Split le 28 septembre, c'est un peu tôt ? Ou Ancone le 27 et on prend le ferry pour une traversée aux accents de Woodie Guthrie.

É. a dit...

Je vais délibérer avec la Gaxuxa et je te reviens là-dessus.

McDoodle a dit...

Le 28 est une excellente date mais don't go banana with it !

Gaétan Bouchard a dit...

Si tu passes par Trois-Rivières, tu peux faire gonfler tes pneus gratisse, au garage Irving, coin St-Roch et Champlain.

É. a dit...

Si je passe par Trois-Rivière, je crois que je peux même prendre une bière chez la plus belle femme de la Mauricie. Si son chum travaille.

Gaétan Bouchard a dit...

J'te voèye pas passer chez-nous pour aller prendre un ti-café avec ma blonde pendant que j'travaille!

Gaétan Bouchard a dit...

Que j'te voèye pas...

Que je ne te voie pas...

Hoping that I won't see you...

En tout cas.

C'est dur d'écrire en langue vernaculaire.

Comme si le vocabulaire était trop limité pour rendre toute la richesse de la langue parlée.

É. a dit...

Pas un asti dmot sa gééme, man. Fais-toué z'en pas ek ça icitte. On spette un taillme ek la graphie de l'oralité comme si stait à nous aut' ste langue-là pis qu'on éta lib. Olé !

Pis, ça beau être ben tourné, ton affaire, sta pas che-vous que jm'en alla.

Gaétan Bouchard a dit...

A s'appelle-tu Henriette Simoneau, des fois? Juste pour ouère... C't'une vieille par 'xemple pis son chum travaille p'us depu's qu'i' a pogné une pharyn'ite, asti de taouin du calice...

Traduction:

S'appelle-t-elle Henriette Simoneau, pardi? Il me tarde de le savoir. Néanmoins, elle est vieille et son copain ne travaille plus depuis qu'il a attrapé cette vilaine pharyngite, ce lascar.

Mistral a dit...

Pharyngite my ass. C'est la chtouille, il l'a pognée en se frottant sur la statue de Duplessis après que CB, CD et l'autre, là, la cochonne, étaient sortis du Zénob en gueulant paske Vanier voulait pas ressusciter pis sont allés zigner Duplessis en une sorte de prière, pis la clinique a pas dérougi de la semaine.

Yvan a dit...

Pédalez, qu'ils disaient.
Supermarché du funéraire, elle est bonne.
Euh, m'as prendre un caisson en laiton tout simple anti-vermines six pieds sous terre siouplé.

"Vous paierez comment?"

-Visa dans l'tas. À charge de revanche cependant.

-Quoi?

-Rien, j'veux juste crever tranquilos en roulant vers l'intérieur avec assurance.

-L'assurance est au frais du crevé chez Roc-Eclerc.

-J'ai de quoi payer, z'en faites pas.

-Ah bien, parce que vous crèveriez sur le bord de route sans possibilité d'aller à l'intérieur; c'est pas donné vous comprenez...

-Oui.

-Tant mieux. J'ai besoin de votre numéro, donnez-le moi svp.

-Avec plaisir, c'est le xxxxxxxxxxxx.

É. a dit...

:0)

Yvan a dit...

:-)

Gaétan Bouchard a dit...

Arrêtez de rire de Duplessis, s'il-vous-plaît, j'aime pas ça...

C'est pas fin!!!

:)

Mistral a dit...

T'es drôle, Butch: t'arrête pas de protéger Lenoblet. C'est de même qu'on s'est connus! Tes allégeances doivent être mêlées comme des lumièeres de Nowell.

Ivan le Terrible: fou comme de la grosse marde. L'impression que tu pourrais le continuer longtemps, ce sketch, mais déja, ca se jouerait tel quel! Chez Urgel...

Gaétan Bouchard a dit...

Bon, ok d'abord, c'est vrai, la police municipale a déjà vérifié le socle de la statue de Duplessis juste parce que j'avais déclaré à un journaliste, la veille, que je voulais la crisser à terre...

Une histoire trop longue à expliquer ici...

Du temps où l'on me traitait de gourou pour mieux me faire taire...

N'empêche que si je l'avais crissé à terre, avec mes chums, on aurait été sous les spotlights nationaux, from Vancouver to Cap-de-la-Madeleine at least.

J'ai raté ma shot.

Peut-être que ça veut dire... à la prochaine fois.

Mistral a dit...

Ahahaha! Gaétan en Lévesque saccageant Duplessis.

Chaque fois que je vais a Trois-Rivières, la veille des jeunes ont attenté a la statue. La dernière fois, ils lui avaient scié un centimetre dans le cou avec une scie a fer. Y est tough, le vieux crisse. Et bronzé a l'année.

Gaétan Bouchard a dit...

Et il n'est même pas vissé à son socle le vieux bronzé. Une bonne corde et deux ou trois professionnels de la souque et le voilà planté à pleine face sur la pelouse des bourgeois de la Chambre de commerce, sous les applaudissements de la vile populace...

É. a dit...

J'imagine un article dans Force Ouvrière d'Albanie, ou Trabajadores de Cienfuegos :
« Un des derniers monuments fascistes tombe enfin devant la colère (plutôt lente à monter) du Peuple en armes et souverain ».

Restera tous les autres, dont le monument du Square Philips, avec le régiment glorieux parti en Afrique mater une révolte de sauvages… C'en est un que j'ai toujours voulu fondre pour faire des balançoires, çui-là.

Mistral a dit...

Square Philips, sure: nuke it!

Mais Duplessis, moi, je l'aime bien. J'hais les boomers, ils haissent maurice, faque j'aime Maurice.

Gaétan Bouchard a dit...

Duplessis, chu pas capable. Et je ne suis pas un boomer. Mon père n'était pas un boomer non plus, juste un prolétaire, et il voulait lui aussi la crisser à terre. Je poursuis son oeuvre: c'est génétique.

I'm just another goddamn punk from Three-Rivers...

La plupart des boomers que je connais sont pauvres et déclassés. Ça me réconcilie avec eux.

Ah! pis fuck toutes les statues.

Le culte de la personnalité, c'est de la marde.

J'les crisserais toutes à terre ou bien j'le donnerais à Armand Vaillancourt pour qu'il nous sculpte un petit quelque chose de plus vivant.

Tu parles de Duplessis pis je deviens mauve...

Yvan a dit...

Je suis aussi contre toute statue, à part les godes pour ceuzent qui en ont besoin.

Yvan a dit...

"Chez Roc-Eclerc, on crève en calvaire"

Mistral a dit...

Le gisant de Victor Noir au Père-Lachaise, essaie seulement de t'en approcher: les bonnes femmes vont te donner a bouffer aux corbeaux.

Les Boomers que je connais sont pleins et pas de classe.

Tu parles comme un Boomer. Haïr Duplessis sans avancer d'argument. Pas encore les ressources naturelles a 3 cennes la tonne? Oas la Grande Noirceur? Fuck, c'est tellement banal, j'écouterai quand on me donnera de quoi à mâcher, un fait, un argument, anything. J'en peux pus, du monopole boomer sur l'histoire, j'hais que mon fils de 26 ans ait absorbé tout ca et que ces hippies de 24 juin REFUSENT DE CEDER LA PLACE. Je suis contre les autodafé, évidemment, mais que chaque faculté de Lettres dans chaque Cégep et Univ débraye, vote un crédit pour acheter un crisse de gros congélateur et louer une pépine, pis awaye toutes les romans de Hubert Aquin pis les corpus de paperasse sur Aquin pis les profs qui enseignent Aquin, dans le freezer! Laissez notre culture respirer, give us a fucking break and please die already. Dans cinq, dix ans max, on déterrera vos crisses de livres de Aquin (la pépine, c'était pour ensevelir cette pollution), mais pas avant d'avoir développé une batch de profs et d'étudiants exposés à autre chose que Prochain Épisode TA-BAR-NAAAAK!

Gaétan Bouchard a dit...

Aquin, j'ai toujours trouvé ça poche.

Le meilleur argument que je peux te donner contre Duplessis c'est de visiter le terrain de l'exposition à Trois-Rivières: c'est laid, l'architecture mussolinienne.

Pour la Grande Noirceur, je te reporterai vers mon popa qui vivait dans un taudis en Gaspésie, pas d'eau courante pas d'électricité, vingt flos cordés dans la cabane, le curé qui dit de pas empêcher la famille, pis l'histoire et le p'tit catéchisme au programme tandis que les Anglais apprenaient à lire pis à compter.

Ce n'est pas une réflexion de boomer, ça.

C'est une réflexion de Sauvage.

jo jaguar a dit...

C'est une bonne idée de voter pour décider dans quelle direction vous allez pédaler!!!
Et à chaque embranchement vous tirez aux dés.