dimanche 7 septembre 2008

Ses Vêtements sur le balcon



La réception déserte, l'autre jour. Personne. Tout de suite je suis passé à la remise à vélo et j'ai monté la Gachucha dans ma chambre. Basta. On ne me la fait plus, à moi. Depuis, nous dormons ensemble ; elle sur sa nouvelle béquille double et moi dans le lit. Se doutait-elle dans son enfance qu'elle servirait de sèche-linge dans une chambre d'hôtel à deux balles ? Je n'en finis plus de la baptiser. Elle a eu de l'huile, de l'eau de canal, du sang, des larmes, de la pluie, du linge propre et moins propre, de la poussière, du sable, de la boue, des ronces, des herbes folles, des rosiers grimpants, des fleurs sauvages, de murs de pierres romaines et de béton armé, des chemins de terre, de gravier, de bitume, des troncs de platanes, de palmiers, de saules, de chênes… Elle est sortie de la crèche il y a moins d'un mois. Bienvenue dans la vie, petite. Ça promet. Ça promet. Je nous souhaite des horizons innombrables.

12 commentaires:

Doparano a dit...

Après l'incident Rosie, je dormirais avec elle aussi. Quitte à payer un extra à l'aubergiste. Vous faites quand même un beau couple tous les deux.

Anonyme a dit...

est-ce des cock rings géants?
da bitch

gaétan a dit...

Dans la natures des choses. Passer plusieurs heures par jour avec quelque chose entre les jambes qui me donne du plaisir, et je ne parle pas ici de ma queue, j'en prends soin moi aussi et la chambre d'hôtel ensemble nous partageons sinon l'aubergiste se passe de mes écus. Comme si mon vélo n'était que vulgaires tubulures assemblées en triangle et monté sur du caoutchouc. Non mais franchemouille! Faut le voir s'exciter quand le vent lui souffle au cul, je salue son courage quand, les matins frais, il subit mes assauts et les matins pluvieux ma bougonnerie. Et puis vers la fin du jour, quand l'écoeurite se montre le bout du nez, il me sort ses vieilles blagues que je connais par coeur tellement nous avons roulé ensemble.
Je te comprends d'en prendre soin, Éric, mais ne la dénude pas trop, c'est bientôt l'automne et les nuits sont fraîches.

É. a dit...

Aaaah ! ah ! ah ! Vous me faites du bien ! Je vous aime !

McDoodle a dit...

Vos alliances ?

É. a dit...

Faut pas capoter…
;0)

McDoodle a dit...

Bien raison. Ça rim à rien.

É. a dit...

C'est ton rayon, ça, l'esprit de roue, rousse ? Genre, déjanté.

McDoodle a dit...

Euh non non, pas déjantée, alésage la rousse!
Peut-être un peu hauban de la société?

Ça s'complique, t'es en train de me monter ça en radial?

É. a dit...

Ha ha ha ! La langue me fourche ! Mais la volonté me garde debout.

McDoodle a dit...

Héhé, la valve est ouverte ! Beau tandem!
Mais faudrait pas embarquer dans la rustine, rejouer la même cassette. Pire ! Sur le même plateau! Quoique, le plateau, ça nous connaît.

Faut j'pédale.
J'suis en retard à ma job de plongeur.

;)

É. a dit...

Voilà qui selle la question. Faudra mettre un frein à cette chaîne !