jeudi 16 octobre 2008

Sauve la Nuit, tome I






16 commentaires:

Mercurius Mendax a dit...

magnifique, j'adore ces ambiances.

Miléna a dit...

Moi aussi. Et j'aimerais bien savoir ta technique. J'arrive pas à ça pantoute quand j'essaie. Iso, obturation, etc... des détails, please?

É. a dit...

Iso ? Kessé ? Je me bourre au rouge, je pointe et je clique !

;0)

da Bitch a dit...

j'm particulièrement la troisième...

mamacat a dit...

Nuit sur le mont Sauve...une pièce symphonique écrite par Modeste Moussorgski durant l'été 1867;
ça pourrait faire le tome 2. Aussi, j'aime ta technique de photographe ! Il parait qu'on n'aura plus de photos ratées avec l'avènement du numérique. Pas que je les trouve ratées, mais c'est pour dire que la technique du vin rouge s'accorde bien avec mes goûts de l'imperfection. (me semble que ça sonne pas bien!!)
bravo. pour le feuilleton, en passant.

Vinosse a dit...

Il y a bonnes et mauvaises photos, mais surtout bons et mauvais clicheteurs...

C'est pas donné à tout le monde!

sandra gordon a dit...

Wow. C'est beau en ta, ces photos-là! "J'me bourre au rouge, je pointe et je clique" :) Damn. Si c'est ça le truc, j'achète.

Miléna a dit...

ouin. Je l'essaye parfois, ce truc, moi aussi. Mais ça donne jamais ça. Troublant.

É. a dit...

Mon vrai truc c'est que je prends 500 photos de merde pour en garder une pas mauvaise.

Gaétan Bouchard a dit...

Ça donne envie de caler douze bouteilles de rouge et de toutes se les péter sur la tête dans un stunt d'ours de la Vallée de la Magtogoek chez les Français... Enfin, ce sont de très belles photos. Ça donne soif.

McDoodle a dit...

Eh ben tiens, moi ça m'donne envie de me faire frencher, les épaules plaquées sur le mur à gauche de l'escalier de la deuxième. Ça donne soif de proximité.

É. a dit...

Venez-vous-en ! Y a plein de cabanes à vendre, icitte.

Doparano a dit...

Je suis du même avis que Doodle, il doit être bon de se faire frencher adossée à un si beau mur.

J'pense que je suis en manque moi là!

McDoodle a dit...

Une cabane, j'crois pas mais une p'tite semaine de vacances vite fait...

Gomeux a dit...

Héhéhé.

Beau.

É. a dit...

« Tu viendras pour une journée, mais tu resteras des mois »
— Ian, le photographe qui m'a convaincu de venir prendre un café sur la Place du village, il y a trois semaines.

On me prête un logement gratos pour deux semaines à compter de demain. Uhm…