dimanche 6 septembre 2009

La Baltique, enfin !







Ah, ce qu'on l'a méritée, cette Baltique. À Elblag, elle est cachée derrière une zone industrielle et une baie. Ensuite, en route vers Gdansk, on la frôle d'un ou deux kilomètres, mais elle se retranche derrière une lisière d'arbres surmontant une longue crête. Dans Gdansk même, on ne l'a pas vue, pas le moment, pas gratuit, trop tard, trop machin. À Gdynia pareil, chaque fois qu'on y croyait, non, pas de Baltique. Eh bien c'est au bout de la péninsule qu'on se l'est finalement tapée, et comme nous avions été patients, elle a été merveilleuse. Nous sommes restés plus ou moins collés dessus deux jours. À pas pouvoir rouler, presque. Heureusement qu'y a eu des tempêtes !

1 commentaire:

Doparano a dit...

C't'un beau spot pour regarder passer les tempêtes indeed!

La Mamoizelle est pas mal jolie itou (quand on se lasse de la tempête)