mardi 22 septembre 2009

Ma Vie de Hamburger, tome 1





11 commentaires:

jp a dit...

sont ou les frites ?

(les gens comprennent rien, tout le temps. moi non plus, mais au moins je le sais, alors que eux, aussi, mais ils oublient tout le temps. ce qui fait que je suis bloqué ici, et tout seul en plus.)

Vinosse a dit...

On dit pas Hambourgiste ?

É. a dit...

Hambourgouine.

RAINETTE a dit...

hého, on n'est pas toutes des gouines comme ma minette...

Et Hamburger est un vrai prénom, c'est le 2e d' Érickson le psychanyliste américain : Erik Hamburger Erikson. Sérieux. Gougoule.


La leçon du jour

Meta a dit...

N'empêche, faites gaffe : à trop y rester, on s'y hambourgeoise...

É. a dit...

Surtout les filles. Pour ça qu'on dit : « she's burger ».

Meta a dit...

Tout de même une ville inspirante. J'y écrirais bien un quart de livre...

É. a dit...

Patelin sans pitié ! D'où leur fameux dicton : Die Weichewartezeiten, Ausfallen (Le mou tarde, échoue).

McDoodle a dit...

Ce qui m'en dit long sur le padre de ma sis : t'avais pas intérêt à relâcher un muscle! Elle est superbe la 3e avec les mâts, les grues et l'hélico qui s'en mêle.

hélène a dit...

Éric, je ne veux pas démarrer une querelle de linguiste, mais n'est-ce pas plutôt à Hambourg, bourre et bourre et ratatam, la quette chope et rit?
Revois ta traduction et dis-moi...
euh, je vote aussi pour la 3ième, elle est superbe

É. a dit...

Même si tu as partiellement raison, je te rappelle que si ce n'est pas le cas du ridicule, quand même, en matière de fastfood, le laid tue.