jeudi 20 octobre 2011

Check

Popa à l'aéroport. Check.
Hot-dogs toastés. Check.
L'avenue du Mont-Royal. Check.
Poutine. Check.
Partie de hockey à la tévé (perdue, snif). Check.
Potes, potes, potes — vouiii ! Check.
Splendeurs nocturnes. Check.
Nuages de charbon et de crème. Check.
Parc Laurier. Check.
Resto Indien digne de ce nom. Check.
Magasins de produits naturels dignes de ce nom. Check.
2 œufs cretons. Check.
De l'eau dans les restos sans crises d'hystérie. Check.
Des nanas sur la rue, la nuit, marchant tranquillement. Check.
Geneviève ma super-éditrice, enfin. Check.
Les accents et le rythme hallucinant, délicieux, capiteux de la langue québécoise. Check.
Plein de super vélos, avec porte-bagages et garde-boues, de vrais de vrais cycles, partout partout partout ! Check.
Un pichet de Griffon. Check.
Toute la gang de La Mèche. Check.
Poulet grillé portugais plein d'épices bien rouges ! Check.
Mon livre en vrai de vrai, tout chaud de l'imprimerie — la couleur de la couverture tue l'univers et les moustiques aussi. Check.
Mathilde, eh oui. Check.
Flocons de neige (trois ou quatre). Check.
20h, Plateau : 189081094 Montréalais reviennent du gym en pédalant avec en bandoulière raquettes, bâtons de hockey, sacs bourrés de ballons ronds ou ovales, souriants, détendus. Check.
Conversation en anglais-espagnol-français-joual-portugais-brésilien. Check.
Végépâté — Miououuum ! Check.
Gens qui cèdent la place aux vieux dans le métro. Check.
Croisé un adorable voisin de la rue Messier, d'il y a un millénaire. Check.
Gros connard qui me fonce dessus sur Saint-Laurent et semble espérer se réveiller dans trois mois à l'urgence avec son dentier dans l'intestin. Check.
Femmes sans fard, souliers plats, pas altier, visage épanoui. Check.
Rappel brutal de l'absence de toilettes dans le métro. Check.
Vin cher et mauvais. Check.
Café filtre imbuvable mais espresso franchement meilleur qu'en l'Hexagone. Check.
Sandwiches hippies avec plein de fraîcheurs bio-miam-miam. Check.
Autoroute Métropolitaine blindée soir et matin. Check.
Ciel bleu, trente minutes chrono. Check.
Serré dans mes bras ma bonne vieille blonde, ma Thinline Telecaster '72, même pas branchée, même pas mes cordes préférées, pourtant, orgasme instantané. Oh, oui. Oh. Oh. Elle rentre à Sauve dans mes bagages. Elle chantera sur les prochaines galettes hippies. Nous ronronnons en chœur. Modestine sera jalouse. Check.

11 commentaires:

Yvan a dit...

Fais gaffe aux fous
dans leur bagnole.

:-) check.

manouche a dit...

Même "Mathilde est de retour" comme chantait Brel. Ton billet m'a replongée dans cette ambiance inoubliable ...enjoy!gozas bien!

ln+jul a dit...

check et mate!
et rond et rond petit patapon ti'mc...
rrrr rrrr rrrr rrrr
xxxx xxxx

Daniel a dit...

Oui mais a t-Il joué au hockey cosom... ?

zoé lucider a dit...

Tout est bon ! miam.

É. a dit...

Yv, wow. Faut pas être distrait. Je vais réapprendre à apprécier les conducteurs fous de mon Gard d'adoption. En comparaison, ce sont des oreillers enrobés de crème fouettée flottant dans du nectar de pêche.

Manouche, je n'ai pas dit « de retour ». Non.

LN+Jul, c'était trop chouette de vous voir l'autre jour.

Dan, ça ne saurait tarder.

Zoé, je me pose à Toulouse au retour. On la prend, cette bière, ou bien ? 9 décembre. Yeah.

piedssurterre a dit...

Trop bon de lire ça.
C'est puissant. Check.
Bises
Frankie

almanachronique a dit...

Ah! Ca fait envie....
Check alors!

Gomeux a dit...

Reste pleins de choses à faire sur cette liste incomplète, ce qui est cool, nein?

Doodle a dit...

Rain. Check.

anne des ocreries a dit...

rattraper mon retard sur ce blog : check.

Chuis vachement contente pour toi ! tu nous la mettras en photo, cette télécaster de rêve ?