dimanche 13 novembre 2011

Eduardo Galeano

Nous vivrons chaque jour comme s'il s'agissait de notre premier
Et chaque nuit comme si c'était la dernière

2 commentaires:

le pestacle a dit...

et les souvenirs, t'en fais quoi ?

anne des ocreries a dit...

Oué, bin on n'est pas prêts de dormir !