vendredi 24 février 2012

Un Tueur ; un assassin !



Outch.

11 commentaires:

anne des ocreries a dit...

Une grosse pensée vers toi, Eric. Ce soir, c'est toi le héros ; je suis sûre que des tas de gens ont l'esprit tourné vers toi, de partout.
On te lâchera pas. Hold on, boy !

RAINETTE a dit...

Cette fois tu l'as mis ko cet assassin de merde, ce faucheur de la pire espèce. Ça se reproduira pas, tu vas tenter d'être zen hen ?

On tient à toi, où que tu sois !

Bises

Jean-François Thibaud a dit...

Pareil pour moi...

Je te souhaite un beau retour parmi les (bons) vivants.


J

almanachronique a dit...

Mais nous aussi, on t'aime Eric!!!
Comment te dire... On,( moi en tout cas)a besoin de toi... Je guette tes passages sur RV...
Chacun a besoin des autres, car chacun est seul avec ses doutes et ses tristesses,et je sais bien qu'un blog ne remplace pas une présence humaine, mais quand je vois cette chaîne d'amitié tissée depuis trois ans... ce serait dommage qu'un maillon se brise...
Il y a Modestine aussi qui a besoin de toi...
Je t'embrasse Eric et compte bien te voir en mars
Pomme

Gaétan Bouchard a dit...

:)

manouche a dit...

Alors gamin tu nous fais des émotions; je ne vais pas encombrer le standard de l'hopital et je pense que tu n'as pas internet.T'inquiète, ils vont te lâcher bientôt. Grâce à la solidarité de la blogosphère nous aurons régulièrement de tes nouvelles . Courage mon garçon.Je te serre très fort.J.

Denise a dit...

X (tout doux)

Le «réseau McComber Montréal» prend un verre en ton honneur samedi et on t'envoie des bonnes vibes.

D.

bizak a dit...

Ami de mes amis, je me lance dans la chaine humaine pour te souhaiter un prompt rétablissement! Il y'a du bruit par ici, il faut éloigner le mauvais sort coûte que coûte...il faut surtout pas manquer de veine, tes amis te réclament pardi!

Miléna a dit...

Mon coeur a arrêté quand j'ai appris la nouvelle. Mon souffle, aussi, quelques instants, jusqu'à ce que je me rappelle que tu as la couenne dure et que tu es porté par l'amour. Bien des pensées se tournent vers toi et tous attendent de savoir comment tu vas. Je t'aime.

Mistral a dit...

Veuillez prouver que vous n'êtes pas un robot.

Sophie K. a dit...

Toutes mes pensées et mon affection, Éric. Rétablis-toi vite, on compte sur toi, tu nous manques.