mercredi 4 avril 2012

Petit appel au calme

Vous faites partie des gens que j'aime. Je ne réponds pas à vos courriels très rapidement. Du calme. Je n'ai pas envie de me donner en spectacle, mais je dois prévenir tout le monde qui n'est pas déjà au courant que je passe un sale quart d'heure. La majeure partie de mon temps est consacrée à supporter des tortures intolérables engendrées par je ne sais quel mal mystérieux dont on a pas encore trouvé la nature. Quelques heures par jour, je m'astreins à ma chaise et je bosse. Je tente de terminer le plus rapidement possible des travaux sans le fruit économique desquels je ne pourrais plus payer les croquettes, le loyer, et surtout… les médocs. Je vois vos noms dans la boîte de courriel. Je les aime. Je pense à vous. Je vous aime. J'ai envie de vous écrire. Mais je n'ai pas le temps. Je prends le temps au fur et à mesure, comme le peux. Mais si de votre côté vous avez un peu de tendresse ou d'amitié ou même d'amour pour moi, soyez patients. Je vous en prie. Je fais de mon mieux avec le peu de vie que j'ai.

Bises,
É.

11 commentaires:

Gomeux a dit...

Prends ça cool, vieux.
Pas de justifications à donner.
On est là quand tu veux.

gaétan a dit...

Calins.

Laure K. a dit...

c'est bon de savoir que t'es pas passé du côté des posts mortem. Bon courage pour tout Eric.

RAINETTE a dit...

Rien de pire que la souffrance physique. J'espère qu'ils trouveront bientôt, ce qui permettra le traitement approprié.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Doodle a dit...

Colle-colle.

piedssurterre a dit...

Imagine si ta boite mail était vide de ces messages d'amour...
Le plus important est là non ?

Éric McComber a dit...

Merci à toutes et tous pour vos encouragements. Frankie, c'est justement le sens de ce message. Je ne parviens pas à reprendre le dessus et je veux m'assurer que mes amis ne s'exaspèrent pas de mon silence. Ma boîte de courriels contient près de 700 messages en attente d'une réponse, dont certains accumulent la poussière depuis six mois. Je vais y arriver, mais il faut montrer de la patience, je ne peux pas faire mieux. Je suis malade et épuisé.

Bises à toutes et tous.
Je vous aime.

anne des ocreries a dit...

M'en doutais....ai pas écrit, justa à cause de ça. Merci de donner ici des nouvelles, nous pensons très fort à toi. Mon chum t'a trouvé hyper sympa et très intéressant, il est en train de te lire, là.:)

Nous pensons très fort à toi.

Prends grand soin de toi. Nous aussi, on t'aime. Et c'est pas un mot que je galvaude. On est là. Vas-y cool. On restera là.

zoé lucider a dit...

Lu la Solde. Très fort. Repose toi et basta pour les mails. n'en envoie plus que contrainte et forcée. Bises

Lora Zepam a dit...

Je t'envoie des ondes magiques de guérison. Et une face de cloune : :o)
Repose-toi bien, et guéris bien!

Anonyme a dit...

Salut Eric,

J'ai perdu ton téléphone.

Je suis dans la région. Appelle si tu as besoin d'aide et/ou d'argent pour te soigner.

François.
francesco.bernard@gmail.com