samedi 15 décembre 2007

Mots Stagnent




Les mots stagnent
Salis
Agace loup
Paix d’Oslo
Les mots stagnent
Damnent

Mes mots stagnent
Salis
Ma baie bée
Agace loup
Paix d’Oslo
Les mots stagnent
Damnent

L’aubaine radine
Hâlo vert
Tangue
Ha !
Agace agathe
toute putain flapie
Onde grande

Ali ou Anna, douze
Raille, salit, raille
Ali ou Anna, douze
Raille, salit, raille
Ali ou Anna, douze
Raille, salit, raille
Ali ou Anna, douze
Raille, salit, raille

Bwana dix Orly
Maures nés
Âme gomme habit
Houx à pine
Dose ouie
Punaise

60 commentaires:

Mistral a dit...

Fais pas de connerie. Je t'en prie. Va te castagner avec les casseurs de Cognac s'il te faut ça pour te sentir en vie. Mais fais pas de connerie. Éric... Snap out of it, brother.

Mek a dit...

Mais mais mais… Y a pas d'inquiétude ! Je R et je B. Full planche. C'est un immense jus de mot, que tout le monde passe à côté. J'ose espérer que Doodle va mettre dans le mille, elle est le dernier espoir pout que cette note ne sombre pas dans l'incompréhension la plus totale.

Et moi je suis murgé. Ay ! À l'aide. Ça tourne. Hips.

Mek a dit...

Hi hi hi ! C'est gentil de s'inquiéter. Mais faut pas trop s'en faire pour moi. Je repars au printemps, à vélo. Je verrai l'Adriatique, c'est assuré. Établi. Peut-être pas riche, mais continue.


xx
zz
É.

Mek a dit...

My my. Je suis paqueté et je sais plus taper sans coqueilles. Bon je retourne à la teuf on boit. Cela est juste et bon.

da Bitch a dit...

l'adriatique c'est beau mais sale... j'ai été très peinée de voir les italiens foutre leurs déchets partout même dans des lieux magiques comme les montagnes qui chaque années brûles un peu plus à cause de la chaleur oui...mais aussi à cause, j'en suis certaine, de tonnes de bouteilles qu'aqua frizzante en verre qui aveuglent les gensn qui pêchent au soleil....
c'est pas le cash qui compte j'en suis certaine que tu t'en tireras à bon compte et surtout plus riche d'esprit! Tu l'es déjà tu vas être le bill gates de la richesse d'esprit LOL (j'suis têteuse qiuand j'ai fumé)

Mistral a dit...

Enlève les touristes et l'Adriatique serait limpide, même si tous les Italiens crissaient leurs vidanges dans les lieux magiques comme ils l'ont toujours fait depuis Jules César.

gaétan a dit...

funnétiquement ton texte pourrait être une chanson non.

Anonyme a dit...

Et on pourrais danser dessus.

*la chanson, pas sur toi là!!

xx

Mek a dit...

Ben, si je dis Wilson…

Mistral a dit...

J'la pogne pas... Wilson le ballon de basket? Aide-moi.

Mek a dit...

Ça rime avec Basket ! Ça riiime !
Prononcez ce poème tout haut dans la pièce, comme par magie, vous ferez apparaître Wilson !

Mek a dit...

L'air reviendra tout seul ! C'est Ga-ran-ti. Ou alors j'offre en compensation… un jus.

Mistral a dit...

Brillant Wilson, ok. Les Bitch Boys. Mustang... I'm hot on the trail...

Mek a dit...

T'as le premier mot, mais pas l'auteur. Je les préfère plus sombres, comme tu le sais. Eh eh. Et cui là est mon préféré. Allez savouar pourquoué.

Mistral a dit...

Pickett?

Mek a dit...

Ça y est ? tu l'entends ?

Mistral a dit...

Mustang Sally!

Mistral a dit...

Sure do!

Mek a dit...

Livré pour vous, pieds et points liés (fou à).

Mek a dit...

Aaaah !
En toute honnêteté, je croyais pas ça cryptique pantoute. Désolé.

Mistral a dit...

T'as le tour de me priver de ma victoire, toi.

Veux mon jus quand même.

Mek a dit...

Ah non, non, non. Tu gagnes ! Beau et carré, comme qu'on dit chez Brassepoire. Le jus est là. Sur le balcon, ce qui le conserve bien au froid. J'écrirai ton nom dessus.

Ce soir j'ai discuté avec un Niçois, qui me racontait des salades. Eh eh.

Mistral a dit...

C'est le mal français, ces calembours vaseux. Pire que la chtouille. Keski font au Mac, ces Hexagonaux? Le gros Devos a passé pour un génie durant cinquante ans avec ces tartines de comment-vas-tu-yau-de-poêle. Peut-être que tu bois pas assez. Faut s'immuniser. Peux t'envoyer des cassettes de la P'tite Vie, si nécessaire.

Mek a dit...

Ce Niçois, donc, il me racongte, tu vois, il me dit comme ça :

— Si tu passe par ce coing, eng bicyclette, faudra bieng faire attengtiong, le mating. Avang de partireeeu, qu'y a pas trop de vengt. Parce si tu fais pas gaffe, tu vas te faireuh jeter au bas de la falaise. Faudra bieng te méfier du Mistral.

Je luis dis :
— Blebeeehh non. C'est mon pote.

Il me dit ensuite, et c'est assez ahurissant :
— Quangd y se lève, le Mistral. C'est pour trois, six, ou neuf jours. Jamais moings. Y se lève jamais pour une seule journée. Il est comme ça.

Mistral a dit...

Tu galèjes, là? D’un jour à l’autre, tes histoires sont de plusse en plusse trop belles pour être vraies! Une bonne chance qu’on s’en tape, qu’elles soient vraies ou pas. Mais le vrai monde, eux autres, ils sont plus difficiles, parfois…

Ça serait pas plutôt César, le Marseillais, qui t’aurait raconté ça? Parce qu’il faudrait lui rendre sa salade…

Je peux la reproduire chez moi?

Mek a dit...

Non, j'invente jamais rien. Oui, tu peux reproduire, avec joie ! Le monsieur s'appelle Armand, il est... Charmant… Ça aussi c'est vrai. Et c'est un mélomane. Je dis pas ça pour sombrer dans le mélo, man !

Mek a dit...

Une photo d'Armand ?

Mistral a dit...

D'Armand le charmant et César le rasoir qui vivent leur vinaigrette en taquinant le cochonnet.

Mek a dit...

Ah ! Ces arts de la table et du verbe ! Qu'au début on a faim pis qu'à la faim on a plus soif !

Mistral a dit...

On se garde une bonne poire sous le coude, au cas zou. Pour la soif. Une poire William.

Mek a dit...

Une poire Wilson, tu veux dire ?!

Mistral a dit...

POIRE A LAVEMENT - Cette poire manuelle à lavement te permettra de te nettoyer en douceur et à ton rythme afin de te préparer avant une sodo, un fist, ou de te nettoyer après. Après avoir choisi la taille de l’embout, il faut presser la poire pour la remplir. Une fois mise en place dans le cul, il suffit de refaire une pression et de libérer l'eau de nettoyage. La poire est vendue avec deux embouts différents qui permettent ainsi de gérer le débit. Remplis la poire d’eau tiède, fait la remonter dans ton anus en pressant (l’idéal est de faire ça dans la baignoire ou sur les chiottes). Tu vas ensuite sur les toilettes pour évacuer l’eau. Recommence l’opération plusieurs fois, jusqu’à avoir le cul propre. Cela peut prendre un certain temps. Lève toi et marche un peu pour faire totalement redescendre le liquide, puis remet-toi sur les toilettes pour l’évacuer totalement. Il est désagréable de refouler l’eau du lavement durant une sodo ou un fist.

Mek a dit...

Désagréable, oui. J'en conviens. wOOOt !

Mistral a dit...

w000t. we're Out Of Omosexual toys. Thank you, come again!

Vinosse a dit...

Mistral says: "Le gros Devos a passé pour un génie durant cinquante ans avec ces tartines de comment-vas-tu-yau-de-poêle. "

Tu rigoles mon pote! Ecoutes Devos une fois au moins.
Chuis pas particulièrement fan inconditionnel mais par rapport à tes poires william et à lavement(le tout à l'avenant!), y'a pas équivoque!

Mistral a dit...

Chu pas ton pote, Joe Bine. Devos était une enflure qui carburait au calembour. Sol avait du génie. Devos était un cave. J'espèere que c'est clair. Le voir suer durant la dernière d'Apostrophes en plaçant son monologue laborieux comme s'il l'improvisait, et l'assemblée gênée de faire mine qu'elle y croit, c'est pénible.
Y m'a-t-y appelé son pote, Joe Bine?

Mek a dit...

Ooohh chouette alors, une bagarre chez moi ! Enfin ! Y avait longtemps, quand même. Puis le sujet, bon… Chais pas combien de kilomètres on pourra tirer d'une telle question, mais je veux bien ! Alors, moi, euh, je suis plutôt Guy Bedos que Raymond Devos, mais j'ai de bons souvenirs de télévision (egh !) en famille, tout môme, à baigner dans le chaud consensus de la société québécoise autour de certains poles rigoureusement inoffensifs, généralement tirés du rayon plaisanterie, spécifiquement ce bon papa rougeaud de Devos. Je comprenais rien, mais de voir tous les parents et matantes pleurer de rire, en sueur et en émoi de tant de décrispation soudaine, me paraissait un événement fantastique, auquel ce nom reste associé.

J'observerai donc une neutralité toute bête dans ce débat qui s'annonce, euh, soyons optimistes, orageux, et je prends place tout près de la piste, avec cacahuètes (y a pas de pinottes, ici), petite Seize (pas de Mol non plus) et ma visière anti-éclaboussures.

Allons !

Mistral a dit...

La guerre Devos n'aura pas lieu! The fat clown is dead, may I remind you. Desproges aussi, mais voilà quelqu’un au moins pour qui ça vaudrait de dépenser deux Euros en cacahuètes pour regarder des cons s’échanger des marrons.

T’es censé venir d’un milieu pauvre et peu cultivé, toi. Moi, chez mes bourgeois, mes tantes, pourtant tout aussi crispées que les tiennes, n’auraient jamais risqué de s’asseoir devant un sketch de Devos. Sol leur passait dix pieds par-dessus la tête et en écoutant Deschamps, elles riaient comme tout le monde aux mauvais endroits !

Mek a dit...

Oooh mais pas du tout. C'est pas mon milieu, c'est moi, qui suis pauvre et peu cultivé.

Chez Père, nous nous déplacions surtout en hélicoptère, vu que le pont de bronze menant au manoir ne supportait pas le poids de la limo blindée.

C'est justement dans l'hélico, en me rendant à l'école, que j'ai découvert Deschamps et son humour bien particulier, émaillé de patois et d'expressions savoureuses du terroir ! Oh nous adorions nous chamailler avec les domestiques en les traitant de « moé » ou de « kossé ça ». Que de doux souvenirs tu me fais évoquer ce matin, Mistou !

Je ne sais même plus où nous avons rangé ce vieux coucou. Quant à Sol, nous n'y avions pas droit. Monsieur Sabin coupait le son entre les répliques de Gobelet. Nous nous contentions de remplir les vides par de petits couinements d'excitation, nul doute stimulés par les crèmes et les mousses au chocolat que nous mitonnait notre chère Hortense (Ford aie son âme).

Oah ! La belle époque.

Mighty Mélissa LeBlanc a dit...

J'adore. Mon préféré. :-D
Raï sonore, encore!

Mistral a dit...

C'est même pas vrai, qu'il est peu cultivé. Je suis bien plus peu cultivé que lui!

Mek a dit...

Arrière-arrière grand-père pauvre.
Arrière-grand-père très pauvre, qui fait fortune, devient millionnaire de la fourrure (pour ça que je suis maître-fourreur, c'est génétique).
Grand-père friqué d'héritage, pas bizness.
Père classe-moyenne d'héritage (ça s'effondre).
Moi, classe BS de pas d'héritage.
Tout ce temps, boah, culture, un peu. Pas trop.
Pis tout à l'avenant, genre.
Des sursauts ici et là.
Jamais jamais jamais été si pauvre qu'aujourd'hui, et me voilà à boire du vin et à manger comme un roi, dans un hôtel fantastique.
Dans 4 mois chuis mort, peut-être.
Qu'importe !?

xx
&.

Mistral a dit...

Claquant dans quatre mois, tu sors de scène en maître-fourrant les impôts, qui en redemanderont. La touche de l'authentique esthète.

Mek a dit...

Malheureusement non, ils me doivent une fortune. Je procrastine. C'est horrible !

Vinosse a dit...

"""Claquant dans quatre mois, tu sors de scène en maître-fourrant les impôts, qui en redemanderont. La touche de l'authentique esthète."""

Boffff....

Chais pas si ça fait rire qui-con-que...

Moi pas!

Ça me heurte Pluto...

Mistral a dit...

Pas croyable. Ces connards s'imaginent vraiment qu'on est là pour les faire rigoler.

Gomeux a dit...

C'est Devos qui disait ça qui-con-que?
Ou Mickey Mouse?
Pluto?
Misère.
Autant passer la journée à attendre le tonnerre pendant une tempête de neige.
J'ai vu un éclair tantôt, à travers la poudrerie. Et le tonnerre, ensuite. Comme d'habitude.
Suis même pas saoul.

Mek a dit...

Bon, bon, faut pas me faire distribuer les cartons, hum ?!

Vinosse a dit...

Mistral: le vent t'égare...

Anonyme a dit...

J'étais pas dans l'coin, j'arrive de loin. Mais oui, j'ai vu... les mots stagnent salis !

Hennissent tôt
Mythomanes saules
Est-ce ton ennemi
Juxta joli rôle

Exercice très intéressant ! Mais j'y arrive pas, pour le sens. Enfin, c'est tellement out que ç'a l'air in.

Lettre mièvre
Une odeur birbe !

Mek a dit...

Ouaaah Van the Man ! Ouah ! Ouh !
Tu m'as fait bosser quand même ! Oh !

Kin, pour pas être en reste, le révérend Green :
Le révérend inversé (Alain Vert)


Hayden eau ouaille
Ail l'eau vie où l'ail cadeau
Aphteux hâle de signes
Dattes miou pute métro

T'es que mie
Toux de riz vert
Drape mine
De moiteur

Oie Chine mie
Oie Chine mie
Oie Chine mie
Oie Chine mie d'âne

Anonyme a dit...

C'est bon ! Trop d'indices par contre ! Ok, j'en post une autre... 'tends !

Anonyme a dit...

Aime amen
Esse ail âme
Émail quant à elle
Love inuit sot
Aime amen

Pofacile !
Asti, j'ferais ça toute la nuite !

Mek a dit...

Ben là Steeeevie Winwoood !!

Mek a dit...

Spencer dAvis

Miléna a dit...

Woaw!..... je suis sans voix.

Salut, &!:) vous êtes vraiment en feu.

Anonyme a dit...

Yeah, Davis.
Évidemment, j'ai pas fait ça toute la nuite. Mais je note.

À bientôt, exorciseur de style.

Mek a dit...

Miléna ! mais où te cachais-tu donc ?

Miléna a dit...

J'osais pas vous interrompre, vous n'arrêtez pas de parler!:) Alors je vous espionnais en cachette...

Mek a dit...

Interrompt-nous, la prochaine fois. On s'ennuie pas, quand tu y es !