vendredi 18 décembre 2009

TEXTE INÉDIT QUI COMPORTE UN TITRE

Encore un désastreux fiasco dans l'édition québécoise, qui semble décidément en pleine glissade vers la paroissialisation. L'an dernier, la revue Cookie-coucou m'a refusé un texte où je chiais sur la condescendance de l'industrie de l'âge d'or, sous prétexte que je riais des vieux (en plein le contraire, fuck !) Elle se veut respectââble, la littératsure québécoise, elle se veut mondiâââle, elle se veut prôôfessionnelle, présentâââble, exportâââble… Elle a de plus en plus l'air d'une entreprise d'expression corporelle du mardi soir dans un fond de rang habité par des trisomiques morts d'ennui. Tabarnak, que je regrette pas mon exil.

Je publie ici sans hésiter une seconde ce texte de Gaétan Bouchard qui torche en sacrament, pis si vous trouvez que ça griche, asti de mièvrichons plumitifs ambitieux pleins de marde de câlisse, venez me le dire en pleine face, esti.



&.
Paris,
décembre 2009

Edit_21/12/09. J'ai désactivé les commentaires. 109, c'est le nombre exact qu'il faillait ici. Comprenne qui peut.
——————————





TEXTE INÉDIT QUI COMPORTE UN TITRE



Un gars qui écrit des livres m'a laissé entendre que j’pourrais publier un texte inédit qui comporte un titre dans la revue Mollusque, une revue de littérature toé chose.  
 
C'est un numéro thématique sur les Sauvages. Hostie, j'en suis un. Ça tombe bien. 
 
Ça fait qu'après m'être gratté la tête une couple de fois, j'me su's dit que j'pourrais ben torcher un p'tit que'que chose pour Mollusque.  
 
D'abord, mon père disait qu'i' était pas un Sauvage pis qu'les Bouchard v'naient d'la Normandie. 
 
Fuck, i' v'naient même pas d'la Normandie les Bouchard! I' v'naient comme i' pouvaient quand l'occasion s'présentait. Pis i’ d’vaient v’nir souvent parce qu’i’ étaient dix-neuf enfants du côté d’mon père. 
 
La mère de mon père était une Sauvage, une Algonquine ou, comme on dit à c't'heure, une Anishnabé. A v’nait d’la réserve d’Oka. Le père de mon père a grandi à deux miles de Métis-sur-Mer. Pis du côté d’ma mère, c'est pareil. Des descendants d'Acadiens métissés de Micmacs qui vivaient à Sainte-Clothilde-de-Horton su' l'bord d'la track, comme des Gitans. 
 
Nous autres, des Bouchard d'la Normandie? Christ de joke de curé, oué... D'la christ de marde. On nous a pâlis maudit calvaire de pompier sale! Comme si on était des Juifs sous l'occupation allemande, en France, en 1944. Pâlis pour notre bien, bien sûr. Pour ne pas passer pour des hosties d'Sauvages. J'm'appelle pas Simon Ben Gourion mais François Dupont! J'm'appelle pas Makwa Grizzli mais Gaétan Bouchard!   
 
Ces hosties de curés-là ont toutte faitte pour crisser ça dans 'a tête de mon père, qu'on n'était pas des Sauvages, mais des chevaliers de la table ronde, avec une fleur-de-lys dans l'cul.  
 
Tabarnak! On a gardé de nos racines que le paillard français qui a trempé sa bite dans 'a p'lote de nos grands-mères. Maudit christ de saint-cibouérisation d'calice! 
 
Ça fa' qu'un m'ment d'nné e'j'me su's dit qu'c'était assez. Toutte disait que j'étais un Sauvage. C'était écrit dans ma face saint-chrême, dans 'a face de mon père, de mes frères, de ma mère, de mes ancêtres. On était des Métis calice! Pis on l'est d'venu, avec des cartes toé chose pis toutte le kit.  
 
Mon pays, c'était encore l'hiver. Mais c'était aussi l'île Mékinak, l'Île de la Tortue. Pis j'me su's mis à comprendre plein d'affaires sur moé et mon pays. D'abord que je ne savais rien de Saint-Laurent et Saint-Maurice. Comme tout le monde autour de moé. C'qui fait que j'ai rebaptisé mes noms de lieux : le fleuve Magtogoek, la rivière Métabéroutin, pis toutes sortes d’affaires de même. Pis ça fait juste commencer. C'est pas fini. Christ que non c'est pas fini. 
 
J'me suis mis aussi à écouter les arbres. Fuck, c'est pas d'ma faute, mais nous autres les Sauvages on sait qu'i’ nous parlent, les arbres, les roches pis toutte le reste, juste parce que c'est comme ça. Nous sommes animistes, ouais. On pense qu'i' a d'la vie dans toutte. C'est ben dur à comprendre ça, hein? 
 
Moé, les arbres me parlent. Pis i' m'disent crissez-nous don' patience tabarnak!  
 
-Arrachez pas mon écorce torrieu! Fendez-moé pas en quatre pour rien! Wo! Menute! J'su's pas tout seul là-dedans... J'fais vivre des oiseaux, des moénaux, des pas beaux... Toutes sortes d'affaires de même... Christ! Wake up! 
 
Ouin, ouin. Les arbres me parlent. Pis si j'peux prendre une feuille de moins, j'va's l'faire. Pour être en parfaite symbiose avec le Grand cercle de la vie.  
 
Ça se pourrait donc que mon texte ne soit pas publié dans Mollusque pa'ce qu'i' faudrait que j'leu' z'envoie une version imprimée par courrier postal, aux éditions Diptyque, à l'adresse de j'sais p'us trop qui, à Monrial. C'est sûr que j'f'rai pas ça. 
 
Moé j'aime trop les arbres pis ça m'tente pas d'imprimer ça sur papier quand toutte se fait si simplement de nos jours par les voies électroniques. Hostie on n'est plus au temps des mandarins. C'est pas des rapports à doubles interlignes que j'fais, mais d'la littérature.  
 
-Hostie d'Sauvages! qu'i' vont s'dire en r'cevant mon texte. Faut toujours qu'i' fassent chier en plus qu'i' savent pas boire! 
 
Ben oui, ben oui.  
 
Vous vous attendez à quoi, que j'vous liche le cul? 
 
No way. 
 
J'su's un Sauvage hostie. 
 
Wou-wou-wou-wou-wou-wou! 
 
 
Makwa Grizzli 
Alias Gaétan Butch Bouchard 

109 commentaires:

anne des ocreries a dit...

J'aime bien ce texte.

Mek a dit...

:0)
Vas-voir chez lui, il en a des tonnes d'autres.

Daniel a dit...

Ce Bouchard est un "sauvage" comme tant de québécois le sont et il aime poser en sauvage. Ceci dit si nous faisions sa généalogie on se rendrait compte qu'il est très principalement d'origine européenne et normande...

Mistral a dit...

T'as la face faite comme une Normande. Crisse de cave.

Daniel a dit...

Wo ! mais pourquoi une telle insulte monsieur Mistral ?

Blue a dit...

On a tous du lait dans la bedaine c'est ce qui nous donne du mords au dents, me sens aussi sauvage que Butch, calice!

Mistral a dit...

Enwèye dans valise du pick-up, Blue!

Sandy a piqué des restants de tourtière au grizzly, tu crèveras pas d'inanition.

Blue a dit...

:-)

Daniel a dit...

Vous avez ben raison stie....

Gaétan Bouchard a dit...

Daniel, franchement, t'es un hostie d'cave.

Veux-tu voir ma carte d'Indien, mon sang ou ma bite?

Mistral a dit...

Kwey, héhé...

Daniel a dit...

Vraiment encore des insultes ce matin. Allez en paix.

Gaétan Bouchard a dit...

Migwetch Éric, en passant.

Je t'en dois une.

Comme quoi les Mohawks et les Algonquins peuvent bien s'entendre malgré un lourd passé de luttes fraticides.

Gaétan Bouchard a dit...

T'insultes parsonne toé hostie d'taouin? Tu m'connais pas pis tu viens m'pitcher d'la bouette calice! Mes ancêtres te disent tous et toutes fuck you crétin!

Mistral a dit...

fratricides. T'ai déjà dit de pas toucher au clavier avant ta deuxième chaudière de café.

Par ailleurs, si nous faisions la généalogie de Mac on se rendrait compte qu'il est très principalement d'origine anglo-celtique-insulaire écossaise...

Ce Daniel, c'est Bastien je gage. On le sent à cent lieues.

Daniel a dit...

Ce Daniel c'est pas Bastien du tout, ni même un méchant de rien. C'est fascinant la généalogie. C'est fou tout ce qu'on y trouve et ça démontre toujours que ça fait longtemps que nous sommes à l'ère des métissages. Et puis ça semblera incroyable à ce "sauvage" de Bouchard, mais Louis Riel c'est mon idole

Mistral a dit...

Fuck les guillemets, dude. Pis c'est Sauvage ek un gros S. Believe me, hihi: un crisse de gros S...

Gaétan Bouchard a dit...

Ok pour fratricides: franchement ça m'a échappé. C'est pas le café qui me fait ça mais Daniel le gérant d'estrade qui ne connaît rien mais sait toute l'affaire sans l'avoir vue, lue ou entendue.

N'essaie pas de te racheter avec des mièvreries Daniel. Assume ta pensée jusqu'au bout. Ne suis-je pas un Québécois pure laine à cent pourcent qui chique la babiche et porte une ceinture flêchée en vantant Frontenac, Montcalm et Patof le clown?

Mistral a dit...

LYES!

Daniel a dit...

Un québécois dont les ancêtres ne viennent que de France ça n'existe pas et je ne dis pas cela pour essayer de me racheter. Je dois quitter. Je bosse comme un humble prolétaire en pédalent toute la journée.

Mistral a dit...

Wo, minute! Chu pas comme ces Sauvages, moi! Pas d'écossais, d'iroquois ou d'irlandais ou d'algonquin dans le sang! Je suis au regret d'admettre qu'il n'y a que du français! Depuis quatorze générations! Du pauvre sang fif français dilué exponentiellement!

Gaétan Bouchard a dit...

Le plus grand Français que j'ai connu était le géant Ferré.

Mistral a dit...

C'est vrai que dans le genre métis bulgare-polonais acromégalique, il faisait un beau Français.

Gaétan Bouchard a dit...

Le géant Ferré était aussi Français que Zola, Dreyfus et La Vache qui rit.

Mistral a dit...

Pas d'accord! Dreyfus naît Français en Alsace (et passe son enfance dans la maison familiale rue du Sauvage, by the way, héhé), puis choisit de demeurer Français après Sedan. Zola naît Italien à Paris, puis choisit de défendre Dreyfus banni, quant à la vache qui rit ché pas, me semble que c'est une Holstein.

Gaétan Bouchard a dit...

Et moi aussi je suis Français de la fesse droite!

Mistral a dit...

La fesse normande.

Gaétan Bouchard a dit...

Du jambon de Bayonne...

Blue a dit...

Miam!

Mistral a dit...

On t'en garde un morceau, tranché à la bayonnette.

Blue a dit...

Ké, sers moi donc un p'tit calva de derrière les fagots avec...

Mistral a dit...

J'ai rien que de la bagosse des Îles. Sandy a sûrement sa flasque de Jack Daniel's, mais va savoir où gît Sandy.

Gaétan Bouchard a dit...

J'ai d'la bonne baboche d'Indien: des testicules de castor trempées dans de l'alcool camphrée au goût de sapinage. C'est bon contre la grippe et tu ne te sens plus malade avant même que l'on t'en offre une gorgée.

Mistral a dit...

Y a aussi du Old Butch, qui dégraisse bien la poche.

Gaétan Bouchard a dit...

Chut! C'est un secret!!!

Mistral a dit...

Pour ça qu'on est pauvres! On en vendrait, on serait pleins!

Ça répond à un tel besoin! Toute cette moitié d'humanité à la poche grasse!

Jean-François Thibaud a dit...

C'est un très bon texte Gaétan, comme toujours. Daniel a commis soit une maladresse, soit une attaque délibérée. Je comprends ta colère, mais je pense pas que c'était dans son intention de te blesser. À moins que je ne me trompes.

Tout ça pour dire que je trouves dommage que la discussion ait tourné autour du degré de pureté amérindienne dans ton sang, même si ça reste dans le sujet.

Au delà, du pourcentage de sang indien que tu transportes, l'important me semble-t-il, est la défense des valeurs amérindiennes que tu défends avec brio.

Quand à la question de la littérature, qui était le point qu'Éric soulevait,je crois bin, je retiens l'extrême frilosité (pour rester poli) des maisons d'éditions comme de toutes les "entreprises culturelles" au québec en ce moment.

Alors ma question est "est-ce mieux en Europe" ?

jipsé a dit...

tss! les normands, y venaient du nord du danemark, en scandinavie. c'est eux qu'y avaient foutu les angles et les saxons dehors du danemark vers l'an mille ou avant!
un partie des angles s'étaient barrés en angleterre, et quelques saxons aussi, peuple de robin des bois. la saxe en allemagne, aussi, ça vient de là, de la migration des saxons du danemark sous la pressions des normands d'avant l'heure de scandinavie! qui étaient venus plus bas...
alors guillaume le conquérant, futur roi d'angleterre après la bataille d'hastings remportée vers 900 et quelques après jc, ou un peu avant, ben il était normand, encore, vassal du roi de france, mais néanmoins roi d'angleterre volée aux saxons de robin des bois. alors y'a eu la guerre de cent ans plus tard, avec jeanne d'arc, des descendants des descendants du nord plus haut que le danemark qui étaient installés en normandie, et donc, bouchard, c'est un viking en fait.. têtre même un peu saxon sur les bords, robin des bois et un bout d'inuit aussi, peut-être. mais l'avait fallu l'afrique équatoriale de l'est avant que les gens tiennent debout et remonte vers le septentrion au cours des siècles et blanchissent de la peau à force de chasser les rhinocéros laineux dans la neige! cause du refroidissement climatique de l'époque.. ça vient de loin, ça, c'est sûr. ça a parcourut pas mal de chemin. des générations entières de bestioles dans tous les sens. on a même des parents mouches et plantes en pot dans la pépinière du louvre, y parait!

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

du grand Jipi !

fatigue hypoglycémique a dit...

l'identité, c'est des atomes rassemblés en cellules grace à la copulation, et venant du coeur des étoiles, pure poésie de présence.
le difficile chemin à travers la prairie et les déserts, la soif, les guerres, l'amour et ta peau douce dans la chambre de muettitude et de doutes éberlués devant l'immense. faut se rassembler, se toucher et se quitter. reste une fève d'amour et de tendresse dans les draps des souvenirs.

makwa, il a gagné

jipé a dit...

et comme dirait gue daulle "on a gagné une bataille, mais on a pas gagnée la guerre"

donc, oilà.

un mars, et ça repart!

http://www.youtube.com/watch?v=BPb18CzG2gg

c'est les emules de james brown
héhé!

jvodk a dit...

tsé rainette, j'ai beaucoup de PAIX en moi, aussi. de la vodka, du vin rouge et des pates au jambon d'york, aussi, mais aussi beaucoup de paix et d'écoute, quand je m'y mets. et je peux même servir de porteur de sacs de courses pour rien, histoire de boire une bière et de repartir avec quelques souvenirs de gens dans la mémoire. et des échanges, même si ça dure pas. et détériorer, c'est nul.

allé, tous à l'oeuvre

venons me chercher!

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

je sais que t'es capab Jipsy ! T'es un vicking de l'amour !

Allez, venons chercher JP le porteur de sac de courses ! En avant Bataillon ! Droit devant !

cancre a dit...

l'amour que je vois, ça fait mal.
c'est pas des corps ni une pensée, c'est une osmose.
OSMOSE!!! et dans mes isolations, c'est ce que je vois, et quand t'es avec les gens, les moments ou on se REJOINT véritablement, c'est tellement RARE!
tss! je comprends pas grand chose, juste ce que je vois, je doute, je crois, j'essaie. l'idée nouvelle qu'on puisse se rejoindre universellement... ça fait peur de partager, parce que ça s'arrête ou, hein ? c'est incommunicable, souvent, ce sentiment d'appartenir à quelque chose de bien plus grand que le monde. pi la sensibilité, qui te cloue à l'attente, qui voit la mort dans tous les non-moments.
je vois des gens enfermés dans leurs têtes et qui on peur de leurs corps, de plus en plus.
je sais pas. sarkozy.
vraiment trop con comme une vie part en couille pour rien, ou par indifférence.
chaque chose semble tellement essentielle, importante!
ça fout la berlue!

Le cancre :

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

Jacques Prevert

(l'est con ce houellebecq, des fois)

jp a dit...

on devrait s'en calisser plus souvent dans la vie, d'un paquet de choses. comme les rastas.
pas s'en calisser, en fait, mais rester dans une sorte d'hébétude de vie tranquille et essentielle, pendant que des félés iraient à la chasse au sens ou au pouvoir.

bon. d'ailleurs, c'est un peu ça, mais avec une osmose qui manquerait. actuellement.

faudrait partir à la chasse à l'osmose. et je veux pas me résoudre encore à croire que c'est que du cul et de la gymnastique cette affaire.. et pourtant, j'ai 37 ans déjà, et anita, t'es toujours pas venue de me chercher.

mais c'est vrai que leonard cohen était un peu tordu.

http://www.youtube.com/watch?v=bGCRaf-pQ0I

Well I stepped into an Avalanche,
It covered up my soul;
When I am not this hunchback that you see,
I sleep beneath the golden hill.
You who wish to conquer pain,
You must learn, learn to serve me well.

You strike my side by accident
As you go down for your gold.
The cripple here that you clothe and feed
Is neither starved nor cold;
He does not ask for your company,
Not at the centre, the centre of the world.

When I am on a pedestal,
You did not raise me there.
Your laws do not compel me
To kneel grotesque and bare.
I myself am the pedestal
For this ugly hump at which you stare.

You who wish to conquer pain,
You must learn what makes me kind;
The crumbs of love that you offer me,
Theyre the crumbs Ive left behind.
Your pain is no credential here,
Its just the shadow, shadow of my wound.

I have begun to long for you,
I who have no greed;
I have begun to ask for you,
I who have no need.
You say youve gone away from me,
But I can feel you when you breathe.

Do not dress in those rags for me,
I know you are not poor;
You dont love me quite so fiercely now
When you know that you are not sure,
It is your turn, beloved,
It is your flesh that I wear.

(c'est la mort dont y cause, ou une forme de diable ??? tss!)

bon :

http://www.youtube.com/watch?v=JoUb-UqX3-8

on s'en calisse!
chaque chose en son temps.

Blue a dit...

"l'identité, c'est des atomes rassemblés en cellules grace à la copulation, et venant du coeur des étoiles, pure poésie de présence.
le difficile chemin à travers la prairie et les déserts, la soif, les guerres, l'amour et ta peau douce dans la chambre de muettitude et de doutes éberlués devant l'immense. faut se rassembler, se toucher et se quitter. reste une fève d'amour et de tendresse dans les draps des souvenirs"

Mais parfois aussi les souvenirs encombrent et pèsent si lourd que la couette devient béton et alors le chemin c'est au marteau piqueur qu'il faut donc se tracer...
La muetude à défaut de muettitude est déjà une grâce céleste quand elle se partage entre deux corps lourds et pourtant coeurs légers plein d'allégresse et d'avenir à offrir, à s'offrir...

Il dit non avec la tête,
bien lui en vienne
Mais il dit oui avec le coeur,
alors les possibles s'ouvrent
Il dit oui à ce qu'il aime
judicieux
Il dit non au professeur,
astucieux
il est debout
on le questionne
déroutés
Et tous les problèmes sont posés
déroutant
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur
:-)

pour rainette-trader-calisse a dit...

tiens, si tu sais pas quoi poster un soir, sur ton blogue, si tu commence à te regarder les avant-bras avec des yeux comme des spaghettis noirs et marrons, si un jour tu tombes dans l'herbe en croyant que c'est juste à cause de l'alcool sans même te rendre compte que t'es déjà morte, t'auras qu'à poster ça sur ton blogue :

http://www.youtube.com/watch?v=6_8_x-3VCp4

(marie)

mistocco a dit...

hé! helena!
l'identité, toute seule, elle est comme le reflet d'un trou noir.
bien plus facile de cracher par-terre et fuyant les regards que ...

ben non, encore des conneries.
suffit de trouver les bonnes personnes. chuis sûr que si je sortais plus souvent...
le problème, c'est que dès qu'on m'aime, il me semble qu'il va arriver des malheurs, comme pour lucien cordier... à moins que ce ne soit martine..

http://www.youtube.com/watch?v=OCh_m3OOoDo

tss! caresser dans le sens du poal!

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

Merci Marie, je ne savais justement pas quoi poster ! M'en fous si je suis morte, c'est moins souffrant...jaloux :)

Héléna, wow, fais-en un billet de ce Blue à la Pré Vert ! Tu composes aussi vite que Lucky Luke ou ... JP ou...Yvan dis donc !!!! Bravo !

Je vais le relire

(n'empêche qu'avant de savoir que c'était Pré Vert, c'était Claude François)ayoye !

Comme ça tu t'en côlisse Gypsie !

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

nan... je vais pas poster ce gui marchand à marde, ni martine. je vais attendre d'autres suggestions.

bungallow bill a dit...

la muettitude, c'est l'indicible, la mort qui nous attend, présente, pendant qu'on cherche une porte de sortie inexistante vers la vie, ou barrée par des cloisons. étanches.

la douceur, le don, le regard de quelqu'un, le touché, le sacré!
tellement fragile. comme... quelque chose qui peut casser à tous moment, et renverser les valeurs. répendre le contraire, en s'infiltrant dans la brèche

the fragile
tss!

conneries!

l'alcool est loin d'être tout. le verbe n'est rien. le touché, le partage, substance ténue. si t'enlève ça, c'est la mort qui règne partout. toujours en aval, jamais d'arrêt, de pause
tss!

c'est dur de se mettre à nu, suffit pas de balancer son slip par la fenêtre

les espérances intimes

http://www.youtube.com/watch?v=AipD9vkj4Sk

avec freemouse, on disait souvent que les gens s'oubliaient quand ils laissaient de coté leur enfance, leur "innocence", pour mieux rentrer dans une personalité factice.. j'espère qu'elle sera toujours un peu "fofolle", sinon, c'est du rigide

bis'

Blue a dit...

Gypsie!

Gaétan Bouchard a dit...

J'ajouterais même: ouais.

One love. One heart. Let's get together and feel alright...

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

je le savais que c'était Gypsie Queen (héhé) ! N'empêche que quand c'est sorti, j'aimais bien ! ça bouge bien !

Alors, comme il va Djeuni :)))(je sais faut pas rire aik Djeuni)

Blue a dit...

Vrai" la douceur, le don, le regard de quelqu'un, le touché, le sacré!
tellement fragile. comme... quelque chose qui peut casser à tous moment, et renverser les valeurs. répendre le contraire, en s'infiltrant dans la brèche"

mais aussi solide aussi le revers du sensible, l'autre face la moitié du verre le possible pourvu qu'on se le permette qu'on puisse ouvrir la fenêtre toute grande...

michel moure a dit...

tain! qu'est ce que c'est con écrire!

bref...

ben pour une autre suggestion, t'ai trouvé un truc :

http://www.youtube.com/watch?v=5MltrnVOG2s

me semble que c'est toubénef, nan, réré ??

calissejp a dit...

gaet, c'est le deuxième 45 tours que j'ai acheté après la "salsa du démon" par le grand orchestre du splendid, vers 1980, "one love", by bob & the wailers, y'avait les paroles au dos de la pochette!
"let's get, together and, feel allright!", j'en chialais de bonheur sans exagérer en écoutant ça!
avant, j'écoutais ça sur le vieux tourne-disque de ma mère :

http://www.dailymotion.com/video/x85e7n_ennio-morricone-il-etait-une-fois-l_music

ou ça :

Johnny Hallyday
Da Dou Ron Ron lyrics

Quand l'amour s'en va et que tout est fini
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Ne pleurez pas laissez tomber tant pis
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Oui, mon amour est mort
Oui, bien sr j'ai eu tort
Oui, j'aimerai encore
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Et quand l'amour s'en va il s'en va pour de bon
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Ne pleurez pas on n'y peut rien au fond
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Oui, elle m'a dit adieu
Oui, aprs tout tant mieux
Oui, l'amour est un jeu
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Et quand l'amour revient on dit c'est pour toujours
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Peut-etre bien que ce sera vrai un jour
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Oui, peut etre demain
Oui, adieu mes chagrins
Oui, j'aimerai sans fin
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Da doo ron ron ron, da doo ron ron
Da doo ron ron ron, da doo ron ron

mais j'ai pas trouvée la video

Gaétan Bouchard a dit...

Da doo ron ron c'est magique.

raciste et souverain a dit...

ouais, et chuis raciste comme une un épervier cancérigène

compte-cheque a dit...

quand j'entends le mot "racisme", ça me fait me poser des questions comme "d'ou viens-je ?", et vite fait, je mets ça sur le compte de la compréhension du monde. "y'a des déclics. chuis lobotomisé par la théorie", je me dis. tain!

"racisme", encore un de leur trucs, comme "baiser", ou "acheter de la moelle épinière d'huitre"..

mon amour, si on s'en allait de là, hein ?
- pour aller ou, connard ?
- ben chépas, tous les deux.
- et qui c'est qui... (etcetc)
- mais on est pas bien, là, ou quoi ?
- ben non!
- ben merde!
- ben oui!
- tss!
- toi et tes "tss!"
- mouais... ben...
- ben quoi ?
- ben rien !
- tss!
- t'as vu, tu t'y mets toi aussi !
- hein ?
- aux "tss!", t'as dit "tss!'
- à force de trainer avec un ivrogne de ta race, fallait bien que ça arrive!
- ouioui! c'est ça! c'est encore tout de ma faute! chuis l'origine des vents!!
- tss!
- tsstss!
- tsstsstss!
- et merde!
elle regarda ses ongles avec l'air de penser. convaincue comme ... une être humaine.

bon :

http://www.youtube.com/watch?v=6lLs2dC9NaE

je vous connait pas. helena, t'es bienvenue, avec le viking à vélo, une omelette, les beatles, du riz ou des pates, de la salade, du thé, des draps et des murs contre la tempête! un autiste dans un coin, qui cherche le numéro

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

LINK:

http://www.dailymotion.com/video/x3aw8h_da-dou-ron-ron-duo-avec-sylvie-vart

Pourtant yen a plusieurs dadoorun run ! Même ail M'mam V comme le lien !

(moi je prends l'autiste et du thé)

le tourne disque a dit...

http://www.dailymotion.com/video/x85e7n_ennio-morricone-il-etait-une-fois-l_music

le truc qui me faisait le plus pleurer de bonheur, c'était quand la voix de femme faisait "ouuuuuhouuuuhouhouhouhouhouhouhouuuuu....
ouhouhouuuu, houhouhouuuuuu
houhouhouhouhouhouhhouhouhouhouhouhouhouhouuuuu
houhou
houhouhou
chonchon
chonchon!

tain, nan ?

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

ah oui ça c'est vrai tourne-disque. Mais ça continue à me faire pleurer de bonheur ! Pas toi ?

dans la caravane a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=pFhGYJNW6ZM

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

'Videmment Gaétan, c'est pas pour te manquer de respect qu'on dialogue d'autre chose sur ce billet hen ? On va dire que tout a été dit plus haut et que fuck le mollusque à l'image du québécois moyen (mollusque).

Respect man
(moi je vivais à côté des iroquois, à Châgeauguay mais on dirait que c'est autre chose....les iroquois demeurent les iroquois ! )

jp a dit...

oui
tss!

tu veux ma mort, maman ?

bise

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

hé ! Kool ce doublage !

tu voulais connaitre ma famille a dit...

julo, on tire seulement quand papa appuie sur la gachette; bordel!!

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

mon bébé !

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

julo allez, un peu de respect pour les morts !

culotte a dit...

j'aimerais être pamor

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

Esperluette, toi aussi hen, tu ne le prends pas mal, on te manque pas de respect non plus, toi qui a du sang indien et écossais (miam le caramel écossais)

Je viens de retrouver mon bébé !

julo a dit...

comme vou

j'ai oublié a dit...

tain, merde, encore du san
et merde

http://www.youtube.com/watch?v=HL5ycjxBweg

chier, merde, nan ???

http://www.youtube.com/watch?v=934Gm8-FGdo

couille de calisse de tabarnak de viarge !!!

Mek a dit...

Pas Iroquois, tabarnak, Kahienkehaka. Grr.

Sinon, chus pogné sur Supertramp depuis une heure à cause de ce doux Jipi.

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

hihi! J'ai cliqué supertramp et fermer tout de suite, j'voulions pas me faire pognier itou !

Maman va aller manger betôt, pour avoir du bon lait lait pour son doux bébé hihi!

Oui de vrais iroquois qui parlent juste anglais et haïssent les francôphones ! Les blancs comme y disent. Cé qui les raciss' hen céqui ?

Mek a dit...

Grenouille, tu sais ben que j't'aime, pis que je censure jamais les commentaires (j'ai même laissé les dérives racio-hygiéniques qui ont salit ce fil de discussion), mais là, tu marches sur un fil de fer enflammé avec des alligators juste en dessous et des piranhas qui sautillent, ma belle. Mon conseil : chut. Tsk. Coucouche-dodo. Bonne nuit tout le monde.

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

D'accord. Je croyais que les hurons et les Iroquois...zétaient toujours ennemis, enfin, j'en savais rien, excuse-moi, j'voulais pas faire la mariole, mais si Mistral passe, lui y me pardonnera pas ! Enfin je laisse là ! Ce qui est faitte est faitte !
Couché tapis la grenouille, à jamais, promis.

phil a dit...

dans le relent du ressac
un sac
somnole
pense à la virege marie
ses ongles sont froids

y'a plein de marée et plein d'éther
des vagues
les embruns

"un jour, je seuré kelkun"
se dit il
en riant jaune
la gueule affalée sur le sable accueillant

"tain, les mouettes"
se dit-il

elles volent là-haut

tss!

"on a perdu un combat dont on avait rien à foitre à l'avance, alors qui a gagné quand je suis mort...rhhaaaaaa!!!"

on entendit du vangelis
les chariots de feu :

http://www.tagtele.com/videos/voir/11464

"comme quand papa bossait avec tous ces dossiers posés sur la table de la salle-à-manger et qu'il avait fait des kilomètres, et que la seule libération était... "ailleurs, mais ou ????""""

pauv diab a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=bDKU9ok90mE

veux pas relancer la POGNASSE, mébon

t'as été seul dans la ville froide ces jours-ci, te faut un thé chaud, des chaussettes propres, têtre maime un bain
des merguezz, un steak, por les muscles des jambes, un instrument métallique oeuvré en usine par des ouvriers exploités pour réparer ton dérailleur, des absents, des morts, une vidéo, des nerfs, de la conscience, des conssessions

http://www.youtube.com/watch?v=CEVyf6y_-Y4

mais pas de grosses décisions, j'ai horreur de çA!

pochtron a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=0L3jkcniTfI

borloo il é pa pareil a dit...

"juridiques et normatives mettant en musique", c'est du beethoven

poaime :

chuis pas niaiseux
chuis seul
je veux rien pour l'humanité
j'ai compris

les races, quoi ?
ça rime avec limace ?

pas péjoratif, hein, limace ?

tu la regarde évoluer dans l'herbe grasse, la limace, du haut de ta mort-vivante. tu touche un peu sa peau visqueuse.. tu sais pas. t'es nulle part. ta foi est bousillée. t'imagine la peau collante de la limace sur ta joue de mort-vivant quelques instants, t'essaie...
mais y'a plus rien à l'intérieur.

"ça aurait pu recommencer", y'avait le flux présent, lors de ta dernière copulation, mais :
"t'es bousillé, mec", ça c'est l'évidence.

tss!

qu'une vie!

y'en a comme mc comber, qui font le tour de l'europe en vélo pour la paix, et toa, kan t'avais le jus d'indépendance qui te disait, "vas-y, fonce, achète un vélo et trace avec" en avril dernire, t'as achetée une quille pour fêter la révélation, pi le lendemain, t'y es pas allé, t'étais trop raide.

http://www.youtube.com/watch?v=iPyUXb2QwDM

n'empêche, quand je fais de la maçonerie, des foa...

concentration a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=JP_VCIoPy7M

club doroté a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=Q4gire1yn78

cleub doroté a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=LbdYDVp1nz4

truc de masses

melodie nelson a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=JrkpqS4Wtvo

a cette minute a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=3WfVir1_Edc

"elle ne va pas me claquer entre les doigts la garce!!!"

nj a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=PKpITgcYitM

nazidebaze a dit...

http://video.google.fr/videoplay?docid=-6458151913743113442&ei=2i4sS9_tGdjI-AaS35yJDw&q=gainsbourg+nazi&hl=fr#

morné a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=WbEuTtlnxYg

love me fuck-die god velo a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=BESYAb-5snU

l'un n'exclu pas l'autre ???

http://www.youtube.com/watch?v=IpFmEvdJjvw

connard, viens manger de..
l'omelettre

envie a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=r3HSO1F7zHM

tu viens pas me chercher

vais faire mon shoah

cify a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=5ucN4DActxA

reflet de si tu veux a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=G4MnenBRORM

i been son wrong and i know it too

°juif

j a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=D9Q6gw478bw

on enlèvera ça jamais à ce qui s'est passé ici

merde-pute-chie a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=_uCC-venMtU

héhé
maime kan tu travaille dedans

poaime:

il avait refait ses lacets
tomné dessus

les salopards le reluquaient
l'avait perdu comme le che
en rien foutant
complètement con
mais encore assez vrai pour
espérer
et ragnagnagna

y viennent quand les bataillons
que j'offre, un peu ?

kadogratis a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=6xcwt9mSbYE

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

MERCI POUR LES CADEAUX qratis ! allez les bataillons, on va sauver JP ! Allez, et que ça bouge !

tu nous prépare l'ome lette Djipette ? Dji dji la morosa ?

Ça suffit maintenant, dépose ton verre et au dodo ! tu as bien travaillé.

RAINETTE (l'énigmatique) a dit...

cybole, on approche de 100 coms icitte! Un autre et c'est faitte !

bhg a dit...

http://video.google.com/videoplay?docid=-3818085563326940828#

utile a dit...

kesse tu veux que ça me foute que bouchard publie et soit ENFIN reconnu à sa JUSTE VALEUR, sans dec, nan ?? en cette temporalité présente! merde, bouchard!
le monde t'a pas attendu pour tourner, nan ?
k'y en a à foutre de cette pub entre amis, sans dec!

bref

ta gueule gaetan a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=JjD4eWEUgMM

video clip à l'appuie, tu ne viendras jamais à bout de..
bref!

vivez! hein ?
faites pas chier à raconter!!

quelle merde!!!

pain bagna a dit...

et merde, vas chier :

http://www.youtube.com/watch?v=l4WIsQwkbJw

et arrête, hein!

vais me coucher

lourid a dit...

poaime sincère :

c'est tout ce que j'espérais
tu vois
me sentir bien avec quelqu'un
comme toa
ou autre

mais tu vois
je bois trop
et je...

préfère pas ça à ta présence, stuveux
mais tout ça commence à me faire chier grave

ils sont pret à tout pour survivre, et commencent à faire chier

summum de ma carrière a dit...

http://www.youtube.com/watch?v=kXgbN81zNG8

perfect truc a dit...

nourri les animaux du zoo, après on rentre à la maison

gaetan bouchard jp a dit...

me coucher

Gaétan Bouchard a dit...

Gaétan Bouchard raconte vraiment n'importe quoi et rencontre vraiment n'importe qui.

Mek a dit...

Voici le commentaire sang neuf.